Mécénat : les entreprises de plus en plus généreuses pour le patrimoine

paris-701138_1920Le mécénat se porte bien à en croire le dernier baromètre Admical/CSA publié ce mardi. En 2016, les dons des entreprises devraient enregistrer une hausse exceptionnelle de 25% par rapport à 2014, pour atteindre les 3,5 milliards d’euros par an.

Si le social reste le domaine le plus soutenu par les entreprises (770 millions d’euros par an), le budget consacré à la culture et au patrimoine repasse en deuxième position et représente désormais l’équivalent de 525 millions d’euros par an, devant l’éducation (490 millions d’euros).

170.000 entreprises mécènes

La bonne nouvelle vient du fait que les entreprises mécènes sont de plus en plus nombreuses. Elles seraient 170.000 à pratiquer le mécénat en France selon Admical, soit un taux de 14% d’entreprises mécènes. Autre indicateur positif pour le patrimoine, «la proximité reste un critère décisif» souligne l’association. 81% des entreprises mécènes privilégient des projets au niveau local ou régional. «Parmi ces entreprises mécènes, on compte une large majorité de TPE (72%) et de PME (25%)» note Admical.

Le mode d’intervention le plus pratiqué par les entreprises reste le mécénat financier (2,8 milliards d’euros). Mais la part du mécénat de compétences qui consiste à mettre à disposition un salarié sur son temps de travail est en nette hausse (420 millions d’euros annuel). Quand au mécénat en nature, c’est-à-dire le don de produits, il représente 8% du budget total du mécénat d’entreprise, soit environ 280 millions d’euros.

Les PME de plus en plus engagées

La culture et le patrimoine ont les faveurs des entreprises de tailles intermédiaires et des grandes entreprises. 70% déclarent s’y investir, contre 40% des PME et 17% des TPE. Néanmoins, Admical note une «hausse importante» du nombre de PME (+17 points) dans le mécénat culturel ce qui «confirme l’implication croissante des PME dans la culture, sur des projets comme les festivals, qui portent des enjeux de développement du territoire, ou encore le soutien au patrimoine local.»

Parmi les actions du mécénat culturel, les entreprises investissent notamment dans les domaines de la préservation du patrimoine bâti et paysager (26%), de la musique (36%) et des arts vivants (27%). Côté budget, les programmes de restauration et de préservation du patrimoine mobilisent 35% du budget du mécénat culturel, soit un peu moins de 185 millions d’euros selon nos calculs. Les entreprises soutiennent essentiellement des structures privées de type associations, fondation ou fonds de dotation (69%). Le reste va à des structures publiques (15%) ou des artistes (16%).

Des perspectives optimistes

Enfin, les perspectives du mécénat d’entreprise sont optimistes. Dans l’étude d’Admical basée sur les déclarations de plus de 1.000 entreprises, 79% déclarent vouloir stabiliser ou augmenter le budget qu’elles consacrent au mécénat dans les deux ans à venir.