Comment avoir un timbre à l’effigie de son édifice ?

aubusson-timbreA partir du 9 novembre, La Poste éditera deux timbres à l’occasion du 350e anniversaire de la création de la Manufacture royale de tapisseries d’Aubusson par Colbert. Potentiellement, la plupart des édifices patrimoniaux pourraient avoir un timbre à leur effigie.

Même si le trafic courrier décline année après année, le timbre reste un outil de promotion certain pour les sites culturel. Non seulement parce qu’il permet d’exporter son image aux quatre coins de la France à des milliers d’exemplaires (Le timbre d’Aubusson sera tiré à 400.000 exemplaires, ndlr). Mais aussi parce que le lancement d’un timbre est généralement prétexte à organiser des manifestations sur place.

Pour espérer avoir un timbre à l’effigie du site que l’on gère, il faut adresser sa demande à Phil@poste, une filiale de La Poste, qui effectuera une première sélection. Les demandes présélectionnées sont ensuite soumises à la commission des programmes philatéliques qui soumettra, elle, une liste au ministre en charge de l’Industrie. Ce dernier la validera par un arrêté publié au Journal Officiel.

S’y prendre longtemps à l’avance

La commission philatélique s’appuie en priorité sur le programme des célébrations officielles et des grands événements nationaux pour déterminer ses choix. Le thème d’un timbre peut concerner un monument ou une personnalité disparue, un anniversaire ou une technique. L’idéal est de s’y prendre au moins deux ans à l’avance.

La Poste édite systématiquement plusieurs timbres dans sa série dite « touristique ».  En 2016, elle distinguera, entre autres, la ville de Quimperlé (Finistère) et l’église Notre-Dame-des-Missions, à Epinay (Seine-Saint-Denis). En 2017, l’Abbatiale de Saint-Benoît-sur-Loire (Loiret) et le Château du Pailly (Haute-Marne) auront également les honneurs d’un timbre.

La Poste propose également un service de création de timbre personnalisé. Il aura une vraie valeur faciale et pourra être utilisé pour vos correspondances. Mais il n’aura pas de diffusion nationale.