Bénéfices du loto pour financer le patrimoine : le rapport est au Sénat

msmLe président du Sénat, Gérard Larcher, a annoncé mardi 3 novembre avoir reçu le très attendu rapport sur la possible affectation au Centre des monuments nationaux des bénéfices du tirage du loto réalisé à l’occasion des journées européennes du patrimoine.

Jouer au loto pour financer l’entretien et la restauration des monuments nationaux. L’idée est depuis longtemps évoquée. L’an dernier, elle avait refait surface à la faveur d’un amendement au budget 2015 qui imposait au gouvernement de remettre au Parlement avant mars 2015 un rapport sur la possibilité d’affecter au CMN les bénéfices d’un tirage exceptionnel du loto réalisé à l’occasion des journées européennes du patrimoine.

Des dispositifs semblables à l’étranger

Un dispositif semblable existe dans de nombreux pays européens à l’instar de l’Allemagne de l’Italie et du Royaume Uni. Ainsi en Grande-Bretagne, l’Heritage Lottery Fund permet de collecter 427 millions d’euros par an.

Ce rapport, préparé par les services du ministère de la culture et de la communication, a fait l’objet d’une concertation interministérielle avec le ministère chargé du budget. Il va prochainement être examiné par deux commissions du Sénat, celle de la Culture et celle des Finances.

La création d’un tel jeu serait une première en France, quoique le Centre national de développement du sport bénéficie d’un prélèvement de 1,78% plafonné à 152 millions d’euros sur les jeux et loteries exploités par la Française des Jeux.