« Adopte une église », une idée pour sauver le patrimoine

malicorne-eglise

L’église de Malicorne, en Bourgogne. [Fondation du Patrimoine]

S’inspirant du site de rencontre « Adopte un mec », la Fondation du patrimoine espère booster les dons des particuliers pour restaurer les églises qui en ont besoin avec son opération « Adopte une église ».

Difficile d’évaluer le nombre d’églises en péril en France. Benoît de Sagazan, auteur d’un blog spécialisé sur le patrimoine, avance le nombre de 288 édifices gravement menacés. Une liste à priori non-exhaustive.

Leur entretien et leur restauration sont du ressort des communes depuis la loi de 1905 pour les édifices construits avant cette date. En d’autres termes, la conservation des 40.000 clochers que comptent la France pèsent sur les épaules des finances publiques. Un défi impossible à l’heure ou la pratique religieuse est moindre et les marges de manœuvres budgétaires des communes de plus en plus faible.

Pour accompagner les nombreuses restaurations d’édifices religieux, classés ou non, merveilles de l’art roman ou pas,  la Fondation du Patrimoine labellise des projets et fait appel au mécénat des particuliers. Laurence Levy, porte parole de la Fondation m’a confié que « 74% des projets soutenus concernent des églises ».

1.034 projets de restauration

Sauf que les années électorales ne sont pas favorables pour les souscriptions publiques. Les alternances à la tête des municipalités stoppent des projets et retardent les nouveaux. Cette année ce sont près 700 nouveaux projets qui ont été soutenus contre 800 en 2013. Du coup, si le cru 2013 en matière de dons avait été exceptionnel (12,2 millions d’euros collectés), 2014 s’annonce de moins bon augure.

Or, « généralement, décembre est le meilleur mois de l’année en matière de dons » me confie Laurence Levy. La carotte du reçu fiscal pour diminuer son impôt sur le revenu y est pour beaucoup. Aussi l’institution s’est lancé jeudi à quelques jours de la fin de l’année civile et de Noël dans une campagne en forme de clin d’œil avec « j’adopte une église ».

« Nous avons rassemblé les 1.034 projets de restauration d’églises actuellement soutenues par la Fondation du patrimoine en les répartissant par région afin d’inciter les particuliers à participer à la restauration d’une église qui leur est chère  » me détaille Laurence Levy.

Sur le site, un particulier peut donc facilement voler au secours de l’église de Saint-Lunaire en Bretagne ou de Saint-Mathurin du Vigen, en Limousin. Avec en prime une idée de cadeau. Un certificat de donateur à offrir à un proche pour Noël.